APRES LANGOUET, DES BUZZ ELECTORIALISTES DE PLUS CONTRE LES AGRICULTEURS !

Connaissez-vous la dernière mode en date de certains maires ruraux ?
Prendre des arrêtés illégaux, contre la loi en vigueur, interdisant les traitements phytosanitaires à moins de 150 mètres autour des habitations.
Une des dernières en date en Ile-de-France : la mairesse d’Us (Val d’Oise) a pris un arrêté.
Rappelons que les maires ne disposent aucunement de cette compétence, ainsi ils s’engagent auprès de leurs électeurs sur un mensonge.
Une belle opportunité malhonnête de faire le buzz, à la veille des élections municipales…
Pour rétablir la vérité, la FDSEA et les JA Ile-de-France attaquent en justice l’ensemble de ces élus irresponsables.
N’oublions pas que l’activité agricole est en grande difficulté, morale et économique, et que ces attaques accablent une fois encore la profession. La réglementation française sur l’usage des phytosanitaires fait partie des plus strictes au monde et notre alimentation est reconnue mondialement pour ses qualités sanitaires et gustatives.
Dans le même ordre d’idées démagogiques et irréalistes :
 Interdisons la circulation des voitures dans les centres des villages, source de pollution aux particules fines
 Créons des zones tampons pour limiter les ondes radio-téléphoniques
 Supprimons la Wifi
 Supprimons les produits chimiques inclus dans l’ensemble des produits ménagers utilisés dans les lieux publics
 Arrêtons de soigner et de vacciner nos enfants
 Supprimons les pharmacies
 Supprimons l’activité humaine…
Les maires ruraux ne devraient-ils pas plutôt concourir au bien-vivre ensemble au lieu de stigmatiser les agriculteurs ?
Leur premier rôle n’est-il pas davantage de rassembler ?
Construisons ensemble un monde juste, responsable et uni.


JA IDF Ouest et FDSEA Ile-de-France