Jeunes Agriculteurs interpelle les élus locaux sur le foncier agricole

COMMUNIQUE DE PRESSE

Du 28 octobre au 1er novembre, le syndicat Jeunes Agriculteurs sensibilisera les élus dans le cadre de la « semaine du foncier ».
 
Dès aujourd'hui, sur tout le territoire français, Jeunes Agriculteurs sensibilisera le grand public sur les réseaux sociaux et les élus locaux et parlementaires via des rencontres. La préservation du foncier agricole et son accès sont déterminants pour assurer des installations  de jeunes agriculteurs et maintenir un modèle de type familial : voilà le message que nous faisons passer !

Bien de convoitise à travers le monde, le foncier est une ressource précieuse et limitée, et le premier outil de travail des agriculteurs. Une prise de conscience doit émerger dans la classe politique, à tous les échelons, afin de le protéger. L'enjeu touche directement l'impératif du renouvellement des générations en agriculture. Alors que la moitié des agriculteurs partira à la retraite d'ici 10 ans, l'augmentation du prix du foncier et l'artificialisation des territoires agricoles rendent les terres de moins en moins accessibles pour les jeunes.
 
Ce sujet n'est pas nouveau : JA n'a eu de cesse de le rappeler, notamment depuis son rapport d'orientation sur le foncier en 2015, vous y trouverez de nombreuses propositions. L'accès au foncier est indispensable pour s'installer. JA souhaite rénover certaines mesures  pour favoriser l'accès au foncier, outil indispensable à tout projet d'installation, et freiner le changement de destination des terres agricoles.

Un premier pas avait été effectué avec le rapport parlementaire de MM. Sempastous, Potier et Mme Petel sur l'urgence de mieux protéger et partager le foncier agricole. Ces initiatives ne doivent pas rester au stade de bonnes intentions mais se transformer en actes politiques forts par la mise en place d'un principe général de protection des terres agricoles, une définition de l'actif agricole et une orientation des terres dans la prochaine loi foncière.

Si nous voulons des agriculteurs nombreux et des fermes économiquement viables, vivables et transmissibles de type familial, il est impératif de préserver le foncier agricole et de repenser les outils de son partage. Cela ne sera possible qu'avec une véritable impulsion politique et un engagement des élus locaux à mener des politiques d'urbanisation économes en foncier agricole. Jeunes Agriculteurs encouragera, à tous les niveaux, les élus politiques qui répondront à cette problématique majeure !

Contact Presse
Thomas DEBRIX | 01.42.65.86.16 | 06.68.66.15.83 | tdebrix@jeunes-agriculteurs.fr